Camille Robert publie une critique du film «Ceux qui font la révolution à moitié» inspiré de la grève étudiante de 2012

Camille Robert, membre étudiante du CHRS et étudiante au programme court de 2e cycle en pédagogie de l’enseignement supérieur de l’UQAM, à publié un article sur le site histoirengagee.com. Dans «Ceux qui font les révolutions à moitié: un militantisme par procuration», Camille Robert propose une critique du militantisme représenté dans une perspective historique.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *